23. April 2013 · Kommentare deaktiviert für Algerien: Statistische Angaben zum Weizenimport · Kategorien: Algerien · Tags:
Importations de blé : La tendance à la baisse continue

par S.C : Synthèse.

http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5182115

Le Centre national de l’informatique et des statistiques (CNIS), dépendant des Douanes nationales, a noté dans son récent bilan, relatif aux importations de blé, qu’une baisse de 6,1% a été enregistrée par rapport à la même période de l’année passée. En termes financiers, la facture qui a été de l’ordre de 486,06 millions de dollars durant le premier trimestre 2012 a été estimée, durant les 3 derniers mois, à 456,5 millions de dollars. En volume, les importations de blés tendre et dur ont atteint 1,237 million de tonnes durant le 1er trimestre 2013 contre 1,449 million durant la même période 2012, soit une baisse de 14,6%.

Ainsi, pour le blé tendre, un produit qui continue de représenter une part importante des importations de céréales, la facture est passée à 391,3 millions de dollars pour une quantité de 1,080 million de tonnes contre 306,2 millions de dollars (1,066 million de tonnes) au 1er trimestre 2012. En revanche, pour le blé dur, l’Algérie a importé durant le 1er trimestre 2013 pour 65,2 millions de dollars (157.286 tonnes) contre 179,83 millions de dollars pour un volume de 383.204 tonnes durant la même période de l’année 2012. En termes de valeurs, la facture des importations de blé dur de l’Algérie a reculé de 63,7% et de 58,9% en termes de volume. Quant aux pays fournisseurs, le CNIS précise que durant les 3 premiers mois 2013, ce sont les mêmes pays que ceux de l’année précédente, à savoir: la France, le Canada et les Etats-Unis d’Amérique.

Le centre rappelle également que les importations algériennes de blé ont reculé, en valeur, de près de 26% en 2012 par rapport à 2011, année durant laquelle les achats ont connu une forte hausse de 125% par rapport à l’année d’avant pour une valeur de 2,11 milliards de dollars. Concernant la production nationale, elle a été de l’ordre de 5,12 millions de tonnes de céréales, lors de la campagne 2011-2012 contre 4,24 et 4,5 millions de tonnes durant les deux années précédentes. Pour rappel, les besoins annuels de l’Algérie en céréales sont estimés à environ 8 millions de tonnes, et de ce fait, il demeure l’un des premiers importateurs de blé au monde, notamment pour le blé tendre. Plus globalement, les importations ont totalisé 12,67 Mds usd durant les 3 premiers mois de l’année en cours contre 10,66 Mds à la même période de 2012, en hausse de 18,85%. Par ailleurs et selon la même source, les exportations de l’Algérie ont connu une légère baisse en atteignant 20,30 milliards de dollars, durant le 1er trimestre 2013 contre 20,72, durant la même période de l’année écoulée, soit une baisse de 2,04%. Cela se traduit par un excèdent de la balance commerciale de près de 7,63 Mds usd contre 10,06 Mds usd, en baisse de plus de 24%.

Ähnliche Beiträge

Kommentare geschlossen.