20. Mai 2013 · Kommentare deaktiviert für Deutsch-algerische Zusammenarbeit bei Grenzüberwachung und Antiterrorismus · Kategorien: Algerien, Deutschland · Tags: , ,

Alger et Berlin renforcent leur coopération sécuritaire
http://www.lequotidien-oran.com/index.php?news=5183183
par Djamel Belaifa
Un groupe de travail mixte algéro-allemand a été mis en place pour renforcer la coopération en matière de lutte contre le terrorisme et la protection des frontières. C’est ce qu’a annoncé, samedi, le ministre des Affaires étrangères M Mourad Medelci. Ce dernier qui s’exprimait lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue allemand Guido Westerwelle, a affirmé que l’Algérie et l’Allemagne se sont engagées à renforcer leur coopération sécuritaire. Rappelant que la lutte contre le terrorisme est aussi un volet structurel de la coopération algéro-allemande, M. Medelci a indiqué que la mise en place de ce groupe de travail fait suite aux directives du président de la République, Abdelaziz Bouteflika et de la chancelière allemande Angela Merkel.

Par la même occasion, le ministre des Affaires étrangères s’est félicité du «haut niveau» des relations entre l’Algérie et l’Allemagne, «qui ont permis aux deux pays d’arriver à cette qualité tant au plan politique, économique et sécuritaire que culturel et technologique», a-t-il relevé. Outre le domaine de la lutte contre le terrorisme, le chef de la diplomatie algérienne a déclaré que les relations algéro-allemandes vont dans la bonne direction sur le plan des investissements, de la formation et des technologies. « Les deux pays ont pris des décisions concernant les consultations politiques, l’amélioration du climat des affaires, ainsi que dans le domaine culturel», a souligné M Medelci. Abordant les questions de démocratie et des droits de l’homme, M. Medelci a rappelé l’attachement de l’Algérie à la promotion de ces deux valeurs universelles. Par ailleurs, sur le plan international, et évoquant la situation au Mali et en Syrie, le ministre des Affaires étrangères a fait part de la « conviction» des deux pays en faveur de solutions « pacifiques» pour le retour de la stabilité dans ces deux pays en crise. De son coté, le ministre des Affaires étrangères allemand, a indiqué que son pays se félicite de « l’amélioration si considérable» de ses relations avec l’Algérie dans les différents domaines au cours de ces dernières années. Mr. Westerwelle a précisé que « les consultations entre les deux parties ont permis d’aboutir à des résultats palpables en matière de coopération et les échanges dans les domaines politique, économique et culturel, à même d’intensifier les relations bilatérales». Concernant le domaine politique, le premier responsable de la diplomatie allemande a insisté sur la nécessité d’élargir le dialogue bilatéral, à travers notamment l’organisation de rencontres régulières au niveau des ministères des Affaires étrangères des deux pays. Pour la coopération économique, Mr. Westerwelle a cité en particulier le domaine des énergies renouvelables, dans lequel, a-t-il relevé, les deux pays possèdent un « grand potentiel». Sur le plan international, et concernant le Mali, le chef de la diplomatie allemande a précisé que l’Allemagne et l’Algérie privilégient le « dialogue national» en vue de résoudre la crise qui secoue ce pays, en tenant compte de la feuille de route élaborée à cet effet par les Nations unies. En ce qui concerne la Syrie, il a fait part de la position des deux pays en faveur d’une solution politique, soutenant dans le même cadre, l’initiative des Etats Unis et de la Russie, pour la tenue d’une conférence internationale sur ce pays. Il a fait part, à ce propos, de la disposition de l’Allemagne de déployer les efforts nécessaires pour réussir cette conférence et trouver une issue à cette crise.

Ähnliche Beiträge

Kommentare geschlossen.