03. Juni 2013 · Kommentare deaktiviert für Tunesien: Mutmasslicher Mörder von Chokri Belaid verhaftet · Kategorien: Tunesien · Tags:

2-06-2013

L’assassin de Chokri Belaid aurait été arrêté aux jardins d’El-Menzah

AfricanmanagerL’assassin de Chokri Belaid, Kamel Gadhgadhi, aurait été arrêté, à la cité des Jardins d’El-Menzah, indique l’islamiste Sahbi Amri sur sa page Facebook . L’arrestation aurait eu lieu dans le domicile de sa sœur,pas loin de la résidence de Lotfi Ben Jeddou , ministre de l’Intérieur ,selon la même source .Sahbi Amri révèle, également , que ce sont les brigades spéciales de la Garde Nationale qui ont procédé à l’arrestation ,et que Gadhgadhi ,n’aurait opposé aucune résistance , et se serait rendu pacifiquement .L’ex-militant islamiste rappelle que Kamel Gadhgadhi aurait remis à sa famille la somme de 50.000 dinars ,avant de perpétrer le meurtre,élément qui a été mentionné dans la lettre anonyme que l’avocate Radhia Nasraoui dit avoir trouvée, le mardi 21 mai, sous la porte de son bureau . La lettre évoque, également, les noms des rues empruntées par l’assassin présumé.Il est à rappeler que beaucoup d’éléments nouveaux ont été révélés, ces derniers jours, avec l’affirmation du ministre de l’Intérieur, Lotfi Ben Jeddou, vendredi 31 mai 2013 que son ministère a découvert d’importants éléments dans l’affaire de Chokri Belaïd .Le même jour, une conférence de presse tenue au siège du ministère révèle que Gadhgadhi a bien un lien avec la cache d’armes trouvée à Mnihla . En fait, la voiture de la STEG qui a été saisie dans l’affaire du dépôt d’armes de M’nihla, porte les empreintes de Kamel Gadhgadhi.Le ministère, qui a été toujours accusé de ne point faire des progrès dans l’enquête, et de rarement informer l’opinion publique sur ce qui a été réalisé dans ce cadre, a diffusé une série de photos et de données personnelles concernant les suspects de l’affaire Chokri Belaid et l’affaire de Jebel Chaambi.Deux nouveaux suspects ont comparu, également, mardi 28 mai 2013, devant le juge d’instruction du 12ème bureau du Tribunal de Première Instance de Tunis dans le cadre de l’enquête sur l’assassinat de Chokri Belaïd .Il s’agit de Mohamed Ali Dammak et Yasser Mouelhi.D’autre part, l’avocate et militante des droits de l’Homme Radhia Nasraoui a été entendue, par le même magistrat instructeur en tant que témoin dans la même affaire, suite à la lettre anonyme qu’elle a reçue, et qui comporterait plusieurs détails sur l’affaire et sur la façon dont Chokri Belaid a été tué.Pour sa part, la journaliste, activiste et présidente de l’association « Yakadha », Naziha Rjiba, a indiqué qu’un témoin oculaire lui a rapporté son témoignage qui reste, comparativement à la lettre reçue par Radhia Nasraoui, moins clair et pauvre en détails. Om Zied a souligné qu’elle ne dévoilera pas l’identité du témoin oculaire qui a peur d’être impliqué dans l’affaire du meurtre de feu Chokri Belaid

via Tunis- L’assassin de Chokri Belaid aurait été arrêté aux jardins d’El-Menzah.

Ähnliche Beiträge

Kommentare geschlossen.