27. Juni 2013 · Kommentare deaktiviert für Balkan: 1/3 der Bevölkerung geflüchtet oder emigriert · Kategorien: Nicht zugeordnet · Tags:

Vijesti

Migrations : un tiers des habitants des Balkans vit en diaspora

Traduit par Persa Aligrudić

http://balkans.courriers.info/article22790.html

Sur la Toile : Publié dans la presse : 22 juin 2013 Mise en ligne : mercredi 26 juin 2013 Selon des recherches de l’agence Anadolija, un tiers de la population des Balkans occidentaux, soit dix millions de personnes, vivraient hors des frontières de son pays d’origine. Les principales destinations des migrants sont l’Allemagne, les pays scandinaves, l’Amérique du Nord et l’Australie. Plus de 10 millions de personnes des Balkans occidentaux sont dispersées à travers le monde selon les recherches des journalistes de l’Agence Anadolija. Sur le territoire des Balkans occidentaux, on compte actuellement 25 millions de personnes, ce qui signifie que la diaspora constitue 30% de la population totale de la région.

La diaspora serbe est particulièrement nombreuse avec 3,5 millions de personnes à l’étranger, soit un record mondial si on compare ce chiffre avec la population qui vit actuellement en Serbie, soit 7,5 millions d’habitants.

La Croatie compte environ deux millions de personnes à l’étranger, notamment en Europe occidentale, aux États-Unis et en Australie. Au regard des 4,3 millions d’habitants qui vivent en Croatie, on constate que 30% des Croates sont dispersés à travers le monde.

De récents sondages montrent également que 1,5 millions d’Albanais sont en diaspora, sur un total d’environ 2,8 millions d’habitants pour l’Albanie.

D’après les estimations de l’Alliance mondiale de la diaspora de Bosnie-Herzégovine, environ 1,3 millions de citoyens du pays vivent à l’étranger. Si l’on considère que 4 millions de personnes vivent en Bosnie (selon le dernier recensement de 1991), un Bosnien sur trois vivrait à l’étranger.

La majorité de la diaspora de Bosnie est constituée de réfugiés et de personnes chassées de leurs foyer durant la guerre de 1992-1995. Ces derniers sont principalement installés en Allemagne, en Autriche, dans les pays scandinaves, aux États-Unis et en Australie. La Turquie occupe cependant la première place de ce classement si l’on ajoute des migrations plus anciennes.

Selon les données du ministère des Affaires étrangères de Macédoine, environ 900.000 Macédoniens vivraient à l’étranger, soit un tiers des habitants du pays.

De plus en plus de migrations

Les récents sondages de la Banque mondiale montrent que les pays européens où l’on enregistre le plus de migrations ces dernières années sont la Russie, l’Ukraine, la Turquie, la Roumanie, la Biélorussie, la Bosnie-Herzégovine et l’Albanie.

Par ailleurs, environ 11,9 millions de citoyens du Mexique vivent hors des frontières de leur pays, principalement en Amérique du nord. Derrière ce record, on trouve l’Inde (11,4 millions), la Russie (11,1), la Chine (8,3), l’Ukraine (6,6), la Bangladesh (5,4), le Pakistan et la Grande Bretagne (4,7). La Turquie compte 4,3 millions de personnes à l’étranger. Rien qu’en Allemagne, ils seraient 2,8 millions.

Ähnliche Beiträge

Kommentare geschlossen.