30. Juli 2013 · Kommentare deaktiviert für Tunesien – Ägypten: AQMI dementiert Attentate · Kategorien: Ägypten, Tunesien · Tags:

Der „Kommunikationsdirektor“ der nordafrikanischen Al Kaida (AQMI) dementiert von Algerien aus, dass seine Organisation für Attentate in Tunesien und Ägypten verantwortlich seien. AQMI betrachte die beiden postrevolutionären Länder als keine Gebiete des bewaffneten Kampfs. In der Videobotschaft an die tunesische Regierung bezieht sich AQMI damit sowohl auf den Mord an Mohamed Brahmi wie an den Militärs am Chaambi Berg.

Dossiers, News, Politique

Le Cheikh algérien, Ahmed Abou Abdelilah Al Jijli, membre de l’AQMI et son directeur de communication a diffusé, ce lundi soir un message audio en réponse aux accusations portées par le gouvernement tunisien à l’encontre de l’AQMI faisant allusion à sa responsabilité dans les attaques terroristes ayant ciblé des soldats tunisiens.

Dans l’enregistrement, le cheikh Abdelilah Al Jalili a précisé que les membres de l’organisation de l’AQMI continuent à se conformer aux directives de leur chef Aymen Al Dhaouahiri, stipulant de ne pas cibler les gouvernements postrévolutionnaires notamment la Tunisie et de l’Egypte. Il a rappelé que l’AQMI s’est engagée, au contraire, à soutenir ces pays en vue d’aider à y instaurer la Chariaâ et la justice dans les rangs des musulmans.

L’AQMI considère que la Tunisie est terre musulmane et de prédication, valeurs qu’elle salue fortement et incite à développer davantage par l’implication d’associations et à leur tête Ansar Al Chariâa.

Cheikh Abdelilah Al Jalili a assuré, par ailleurs, que son l’AQMI reste solidaire avec la révolution de la jeunesse tunisienne et que, de ce fait, il n’est pas question de la contrer par le biais d’attaques terroristes, surtout, sans préavis.

Le reste de la lettre de l’AQMI est constitué de messages à l’attention d’Ennahdha et du Cheikh Rached Ghannouchi en le conseillant de réviser ses déclarations hostiles à l’égard de l’organisation et qui nuiraient plutôt au parti au lieu de lui servir. Le Cheikh Abdelilah Al Jalili conseille aussi à Ennahdha de s’en tenir au livre Saint, et aux préceptes de l’Islam et de réunir les jeunes de la Tunisie autour d’un projet islamiste basé sur les valeurs de la chariâa.

L’AQMI prévient Ennahdha qu’elle s’éloigne de plus en plus de l’Islam pour se jeter dans les bras des ennemis de Dieu (Israël et les USA).

Cheikh Abdelilah Al Jalili avertit Rached Ghannouchi, qu’il sera tenu pour responsable de tout le sang des Tunisiens qui coule, l’appelant au débat afin d’éviter le troubles sociaux et les violences politiques.

Cette missive adressée à Ennahdha ne fait que renforcer les doutes et suspicions quant à la partie qui se cache derrière les meurtres et autres attentats perpétrés en Tunisie et qui veut les attribuer à l’AQMi et Ansar Achariâa. Cette missive est aussi un cinglant revers que reçoit Ennahdha en pleine face, après ses accusations adressées à l’AQMI, car de tout temps, jamais Al Qaïda ni une de ses branches n’a commis d’attentat ni de meurtre sans en revendiquer fièrement la responsabilité. Et jamais Al Qaïda n’a perpétré un crime et a nié sa responsabilité par le passé.

via Actualites Tunisie – Tunisie – (Vidéo) La réponse d’AQMI à Ennahdha.

Ähnliche Beiträge

Kommentare geschlossen.