21. September 2013 · Kommentare deaktiviert für Algerische Harragas in Belgien und die biometrische Erfassung · Kategorien: Algerien · Tags: ,

Belgique : Les harraga algériens, plus forte communauté de clandestins ?
par Yazid Alilat

Les sans-papiers algériens en Belgique appréhendés par les autorités durant les 6 premiers mois 2013 seraient au nombre de 2.636 personnes et constituent la plus forte communauté d’immigrés clandestins dans le pays. Selon un rapport de la secrétaire d’État à l’asi-le et à la migration Maggie De Bloc, les Algériens en situation irrégulière en Belgique sont au nombre de 2.636, devant les Marocains dont le nombre serait de 2.106 personnes.

Globalement et selon la secrétaire d’Etat belge, un peu plus de 13.000 personnes en situation irrégulière ont été appréhendées en Belgique durant les six premiers mois de 2013. Parmi ces personnes arrêtées, 1.708 ont été placées en centre fermé, 7.749 ont reçu un ordre de quitter le territoire et 3.562 ont été relâchées.Après les Algériens et les Marocains, les sans-papiers de Roumanie sont au nombre de 1.177, 546 Tunisiens, 396 Indiens et 355 Albanais. Par ailleurs, 61,4 % des Albanais interpellés ont été placés en centre fermé, contre 7,5 % des Marocains, 8,8 % des Roumains et 2,3 % des Algériens. Selon Mme De Block, un certain nombre de personnes appréhendées n’étaient pas en mesure de prouver immédiatement la légalité de leur séjour, mais qu’elles en ont apporté la preuve ultérieurement. Elle souligne aussi que 80 % des personnes placées en centre fermé ont été expulsées. Ce taux d’expulsion était également de 80 % en 2012, en hausse par rapport à 2011 75 % et 2010 68 %. Pour autant, les chiffres concernant les Algériens sont au centre d’une polémique entre les deux pays, l’Algérie estimant que les autorités belges exagèrent le nombre d’Algériens résidant en situation irrégulière en Belgique. Au mois de janvier dernier, Mme De Bloc a effectué une visite à Alger pour justement résoudre cette question des sans-papiers algériens avec les responsables des Affaires étrangères.C’est M.Belkacem Sahli qui avait reçu son homologue belge et avait discuté avec elle de ce dossier. En 2012, 5.502 personnes se disant de nationalité algérienne ont été interpellées en Belgique et 893 étaient détenues dans une prison belge, selon le journal La Dernière Heure, reprenant les propos de Mme De Block. ‘’80% des gens qui sont présumés Algériens ne sont pas Algériens“, a répondu l’ex-ministre chargé de la communauté algérienne à l’étranger, à l’issue d’entretiens avec Mme De Block qui avait accompagné à Alger en janvier dernier le ministre belge des Affaires étrangères, Didier Reynders. Pour les Algériens, certaines de ces personnes en séjour illégal ou détenues sont en effet dépourvues de documents d’identité et se font passer pour des Algériens en sachant qu’il sera difficile de prouver leur identité réelle faute d’échange d’informations entre Bruxelles et Alger. Seule solution efficace évoquée par les deux parties, selon La Dernière Heure, ‘’l’identification formelle de ces personnes par le biais des empreintes digitales“.

via Belgique : Les harraga algériens, plus forte communauté de clandestins ?

Ähnliche Beiträge

Kommentare geschlossen.