16. April 2016 · Kommentare deaktiviert für Mauretanien, Mali: Neues Grenzregime – IOM und Japan · Kategorien: Mali, Mauretanien · Tags:

Quelle: West Africa Wire

IOM organizes border-security training with Mali, Mauritania

The International Office of Migration (IOM) began a 10-day training in Mauritania aimed at enhancing the capacity of Mauritania and Mali to control their borders.

The workshop is being funded by the Japanese government, which manages IOM.

“These joint training sessions will make it easier for Mauritanian and Malian police officers to collaborate in the fight against terrorism,” IOM Mauritania project manager Tomoko Sato said. “It will help them to focus on preventing cross-border crime, such as trafficking and smuggling. And it will also help them to cooperate more effectively and share information during emergency situations or natural disasters.”

The workshop will focus specifically on helping police identify forged documents and practice appropriate interviewing skills. It is also aimed at promoting cooperation between the governments of the two countries and finding ways to keep communities built along the border safe.

Though organized by IOM, the training will be conducted by Malians and Mauritanians who received a three-week training of their own in preparation for the workshop.

Quelle: IOM

L’OIM renforce les capacités des pays ouest-africains dans le contrôle de leurs frontières grâce au financement du Japon

« Mauritania – Cette semaine, l’OIM en Mauritanie a démarré un atelier de formation conjoint en vue de renforcer la capacité des gouvernements respectifs à sécuriser la frontière entre la République islamique de Mauritanie et la République du Mali (…)

Le projet de l’OIM financé par le Japon, intitulé « Renforcer la capacité collective à gérer les frontières et à protéger les communautés frontalières entre la Mauritanie et le Mali », vise à améliorer la sécurité des zones frontalières vulnérables entre les deux pays en renforçant leur capacité de gestion des frontières. Il vise également à faciliter la coopération bilatérale entre les deux gouvernements et la participation de la population locale dans les zones frontalières (…)

Les formateurs mauritaniens et maliens de l’atelier ont récemment participé à une formation de trois semaines à Ouagadougou, au Burkina Faso, dans le cadre d’un projet régional financé par le gouvernement du Japon intitulé : Gestion coordonnée des frontières au Niger, au Mali, en Mauritanie et au Burkina Faso ».

Quelle: IOM

« Nigeria – Le Japon a fait don de 910 000 USD à l’OIM en vue d’aider le gouvernement du Nigéria à renforcer sa capacité de gestion de la migration et de contrôle des frontières. L’aide financière provient du Budget complémentaire 2015 du Japon. (…)

Le projet d’une année, qui se poursuivra jusqu’en février 2017, vise à combattre le terrorisme et d’autres crimes transnationaux en renforçant les contrôles aux frontières terrestres en installant le Système d’analyse des informations et des données (MIDAS) de l’OIM à quatre postes-frontières nigérians ».

Ähnliche Beiträge

Kommentare geschlossen.