23. November 2017 · Kommentare deaktiviert für Mostaganem, Chlef et Oran: 63 harraga, dont cinq femmes et un nourrisson, interceptés · Kategorien: Algerien, Spanien · Tags: ,

Zahlreiche Abfahrten vor allem algerischer Boat People aus Westalgerien nach Spanien werden täglich in der Presse berichtet. Nachdem Frontex-Flugzeuge Flüchtlingsboote in internationalen Gewässern gestoppt und die spanischen Behörden zu Massenverhaftungen Angelandeter übergegangen sind, stehen die algerische (militarisierte) Küstenwache und die Gendarmerie unter Druck, mehr Ausreisewillige abzufangen.

Le Quotiedien d’Oran | 22.11.2017

par Rachid Boutlélis

Une tentative d’émigration clandestine a été déjouée mercredi matin au large de Mostaganem et 22 candidats dont des femmes et des enfants ont été interceptés, a-t-on appris du groupement territorial des gardes-côtes. Une barque, qui a pris le large dans les premières heures de la matinée à partir de la plage de Cap Ivy (38 km de l’est de Mostaganem), a été interceptée à 18 miles marins au nord de la commune de Benabdelmalek Ramdane par les éléments des gardes-côtes, a indiqué la même source.

Les unités flottantes des gardes côtes ont transporté ces candidats à l’émigration clandestine originaire de la wilaya de Mostaganem dont 5 femmes, 7 mineurs et un nourrisson d’un an au port commercial pour leur fournir les premiers soins et l’assistance médicale et psychologique par la protection civile, avant de les remettre aux instances sécuritaires.

Le nombre de candidats à l’émigration clandestine arrêtés au large de la mer a atteint, depuis vendredi dernier sur le littoral de la wilaya de Mostaganem, 104 personnes originaires de Mostaganem et de Relizane dont des femmes et des enfants, a-t-on rappelé.

Dans la wilaya de Chlef, les unités du détachement territorial de la Gendarmerie nationale (GN) de Ténés ont intercepté au niveau de la plage Eddounia 24 candidats à l’immigration clandestine, a-t-on appris mercredi auprès du groupement territorial de la Gendarmerie nationale de la wilaya. Selon le chargé de la communication auprès de ce corps constitué, le commandant Yazid Moudaâ, l’opération a été réalisée grâce à des informations faisant état d’une tentative d’immigration clandestine, prévue dans la nuit de mardi à mercredi au niveau de la plage Eddoumia, relevant de la commune d’Oued Guoucine.

Outre l’interception des 24 harraga, l’opération a également permis, selon le même officier, de saisir deux barques et une somme importante en devises, des téléphones portables et des gilets de sauvetage. Les 24 candidats à l’émigration clandestine seront présentés devant les services judiciaires compétents, dès le parachèvement des procédures légales en vigueur, a-t-on ajouté de même source.

Par ailleurs et moins de 24 heures après de l’interpellation de huit harraga, parmi lesquels deux mineurs, qui s’apprêtaient à prendre la mer sur un pneumatique dans la petite localité de Bousfer Plage, les éléments de la police judiciaire relevant de la Sûreté de daïra d’Aïn El Turck dans la wilaya d’Oranont réussi, avant-hier mardi, à avorter une tentative de traversée clandestine au niveau de la plage du village de Cap Falcon, apprend-on de sources policières.

Dix-sept (17) candidats à l’émigration clandestine âgés entre 20 et 24 ans ont été surpris par les policiers de la PJ au moment où ils se préparaient à s’entasser sur un semi rigide, avec l’intention manifeste de rallier les côtes de la péninsule ibérique. Les enquêteurs de la PJ ont également réussi à identifier et à arrêter deux passeurs présumés sur les lieux et ce, suite aux dénonciations des harraga. Ces deux présumés passeurs ont été présentés, hier, devant le magistrat instructeur près le tribunal correctionnel d’Aïn El Turck, qui leur a notifié leur mise en détention provisoire après leur audition, en attendant les résultats de l’enquête judiciaire.

Nos sources indiquent qu’en plus des embarcations avec les moteurs, des gilets de sauvetage, cinq jerricans de carburant, des GPS ainsi que d’autres équipements nécessaires à une traversée clandestine, ont été saisis par la police.

Ähnliche Beiträge

Kommentare geschlossen.