30. Januar 2018 · Kommentare deaktiviert für Une dizaine de nuances de kaki : les opérations contre-insurrectionnelles au Sahel · Kategorien: Mali, Sahara · Tags:

Sahel: Übersicht zu stationierten ausländischen Eingreiftruppen

IRIN | 11.01.2018

La région n’a jamais été aussi militarisée. Voici un aperçu des acteurs militaires internationaux qu’on y retrouve.

En 2011, plusieurs États africains ont tenté de mettre en garde contre les risques probables d’une intervention militaire internationale visant à renverser le dictateur libyen Mouammar Kadhafi. Aujourd’hui, six ans après sa mort, l’insécurité au Sahel est plus préoccupante que jamais.

À partir de 2012, les débordements de la crise libyenne ont entraîné une résurgence de la rébellion touarègue au Mali, qui, à son tour, a permis aux djihadistes de renforcer leur présence sur le territoire. Après avoir été brièvement stoppée par l’opération française Serval, l’insurrection djihadiste est revenue, plus forte que jamais, et elle s’est répandue aux États voisins.

« Les racines du Mali étaient pourries. Il suffisait d’une faible brise pour que le pays s’effondre », a récemment dit un ancien ministre malien.

L’État malien est aujourd’hui absent de la majeure partie du pays. À la mi-décembre, à peine un quart des agents de l’État étaient à leur poste dans les six régions du nord et du centre du pays.

Selon un décompte du parti d’opposition, 2017 a été l’année la plus meurtrière au Mali depuis l’arrivée au pouvoir du président Ibrahim Boubacar Keita, en 2013.

Pourtant, la région du Sahel n’a jamais été aussi militarisée. On y trouve en effet une multitude de forces d’insurrection et de contre-insurrection de diverses allégeances. Les vétérans relatifs de la France et des États-Unis ont récemment été rejoints par des troupes italiennes et allemandes et par une nouvelle coalition régionale. On constate par ailleurs le recours à des formes de guerre qui n’existaient pas auparavant dans la région.

Alors que les missions militaires décrites ci-dessous sont présentées comme des solutions par leurs responsables politiques, d’autres acteurs les voient comme des réponses simplistes à des problèmes complexes et croient qu’elles ne font que jeter de l’huile sur le feu. […]

Ähnliche Beiträge

Kommentare geschlossen.