30. April 2018 · Kommentare deaktiviert für Marokko, Algerien: 20 Boat-people tot · Kategorien: Algerien, Marokko, Spanien · Tags: ,

39 Boat-people sind vom marokkanischen Nador nach Spanien gestartet, doch auf dem Meer fiel der Motor aus. Die spanische Seenotrettung suchte vergeblich nach ihnen. Nach drei Tagen wurde das Boot an die Küste des westalgerischen Oran getrieben. An Bord waren neben 19 Überlebenden 15 Tote, die verdurstet oder an Unterkühlung gestorben sind. 5 Weitere werden vermisst.

Le Quotidien d’Oran | 30.04.2018

Alors que 19 autres ont été sauvés: 15 migrants subsahariens morts au large d’Oran

par Rachid Boutlélis

Quinze migrants subsahariens ont été découverts morts à bord d’une embarcation pneumatique, dans la matinée d’hier, par la Protection civile au large du village de Cap Falcon. Dix-neuf (19) autres, souffrant pour la plupart d’hypothermie, ont été évacués vers le service des urgences de l’hôpital Dr Tami Medjbeur d’Aïn El-Turck. Selon des informations sécuritaires recueilles sur les lieux, il s’agit de migrants originaires du Mali, âgés entre 19 et 22 ans, qui se sont entassés dans un zodiac doté d’un moteur Yamaha de 15 chevaux et ce, pour prendre la mer, trois jours auparavant, à partir d’une plage de la province du Nador au Maroc.

Ils avaient l’intention d’effectuer la traversée pour rallier les côtes de la péninsule Ibérique. Une panne du moteur de leur embarcation, ajoutée à la subite dégradation des conditions météorologiques avec une forte houle, ont pris de court ces malheureux migrants, qui se sont retrouvés livrés à la dérive des courants marins. Nos sources indiquent que selon les déclarations des naufragés, six d’entre eux seraient, fort malheureusement, portés disparus. Notons qu’un grand élan de solidarité de la part des riverains du village de Cap Falcon s’est manifesté sur la plage, lieu de l’acheminement des victimes.

:::::

El Watan | 29.04.2018

15 migrants subsahariens morts découverts à bord dune embarcation pneumatique

Au total quinze (15) corps sans vie de   ressortissants subsahariens, candidats à l’émigration clandestine, ont été   découverts à bord d’une embarcation pneumatique en provenance du Maroc   tandis que 19 autres ont été secourus dimanche au large de Cap Falcon (Aïn   El Turck) par les unités territoriales des garde-côtes d’Oran, a-t-on   appris du chargé de la communication de ce corps de sécurité.

„Suite à un avis de recherche émanant des autorités espagnoles, en date du   27 avril dernier, faisant état de 39 candidats à l’émigration clandestine,   tous de ressortissants africains, ayant pris le départ depuis les côtes de   Nador ( Maroc) pour rallier les côtes espagnoles, les unités territoriales   des garde-côtes, en patrouille en mer, ont découvert dimanche, à 2 miles au   Nord de Cap Falcon, 15 corps sans vie de subsahariens à bord d’un   pneumatique et secourus 19 autres migrants clandestins“, a précisé la même   source.

Les mauvaises conditions climatiques ayant sévi sur la région, ces   derniers jours, seraient à l’origine de ce drame, ont indiqué les services   de la Protection civile de la wilaya d’Oran.  Aussitôt alertés, les mêmes services ont mobilisé une équipe de plongeurs   professionnels pour lancer les recherches en mer et retrouver les cinq   autres personnes portées disparues.

De même source, on précise que les rescapés ont été évacués vers l’hôpital   d’Aïn El Turck, dans un état de santé „dégradé“, où ils sont pris en charge   sur les plans sanitaire et psychologique, ajoute-t-on de même source.

Ähnliche Beiträge

Kommentare geschlossen.